Mission: Appel d’offre Transport

mai 14, 2016

Objet : Gestion Appel d’offre Transport Distribution France au départ de la Belgique (Transport tender management)

Client : marché FMCG – leader mondial sur son marché

Objectif : Améliorer la qualité de service transport (Improve transport service level)

Rôle d’Exalion : Analyse du dossier, cahier des charges, gestion de l’appel d’offre, aide à la décision, pilotage de la préparation, accompagnement opérationnel de la transition, support post démarrage. (Analysis, specifications, tender and implementation management, support post start up)

Résultat : Mise en place d’une solution sécurisée, transition sans impact client, résultats qualité supérieur à l’objectif ; OTIF transporteurs : 99.7%).(Secured solution set up without customer impact during transition, quality result above target)

Customer Reference (on request): Senior Manager, Warehousing and Distribution EMEA

Publicités

Votre budget transport a-t-il baissé ?

février 28, 2015

La baisse du cours du pétrole (-50% depuis l’été dernier) a créé une situation inédite depuis 2009 de baisse globale du coût du transport.

Compte tenu des taxes, le prix à la pompe a baissé de 17% environ entre Janvier 2014 et Janvier 2015.

Les autres coûts (matériel, personnel, infrastructure) ont par ailleurs progressé faiblement de 0,3% entre ces deux dates.

La résultante est une baisse du prix de revient de 5,15 % (pour un 40 Tonnes en Régional) entre Janvier 2014 et Janvier 2015.

Vos budgets transport 2015 ont-ils baissé de 5% ?

Bon, soyons honnêtes, si l’annonce est aguicheuse, elle cache des réalités différentes: la messagerie par exemple ne bénéficie pas des mêmes baisses (poids plus important des infrastructures et frais de personnel), personne ne sait quelle sera l’évolution des cours du gazole, et nos transporteurs ont aussi besoin de retrouver des marges positives, pour survivre et pouvoir investir.

Ceci dit, la baisse est réelle et doit bénéficier à tous.

Pour ceux qui fonctionnent encore sans indexation gazole, le tarif doit baisser.

La majorité est indexée gazole et a donc déjà bénéficié de la baisse, pour autant que l’indexation gazole s’applique aussi à la baisse y compris en négatif; je dois avouer que je suis sensible aux transporteurs qui n’acceptent pas d’indexation négative (Philippe doit me bénir!). Dans ce cas, il faut renégocier.

Pour ceux qui ont discuté l’évolution 2015 en Novembre ou Décembre, sur base des chiffres connus d’Octobre, la baisse Octobre 2014 versus Octobre 2013, n’était que de 2,1% (à comparer à 5,1% entre Janvier 2014 et Janvier 2015).

D’autres encore ont pu négocier sur la base de la moyenne 2014 versus 2013, qui montre une baisse de 1,7%.

Bonnes négociations, en bonne intelligence!

Cordialement

Richard

Source: http://www.cnr.fr

Evolution Coût Transport


Report de l’Ecotaxe

septembre 16, 2013

La mise en application de l’Ecotaxe est reportée au 01 Janvier 2014.

Celà permet donc un délai supplémentaire pour analyser les flux et les tarifs et essayer de les optimiser pour compenser le surcoût de l’Ecotaxe.

Voir notre article du mois d’Août pour plus de détails.

Richard Boube


Réduire les coûts transport

août 9, 2013

Savoir Faire

  • Nous avons un acquis un vrai savoir-faire dans l’analyse, et la réduction des coûts transport.
  • Nous avons développé des outils qui nous permettent d’être plus efficaces et rapides.
  • Nous savons nous approprier rapidement votre situation transport spécifique et vos attentes
  • Notre savons gérer la relation avec les transporteurs dans le respect et dans un climat de confiance
  • Nous savons que baisser les coûts n’apporte rien si la qualité n’est pas au rendez-vous.
  • Nos interventions sont « à la carte », et peuvent porter sur les points suivants:
    • Un diagnostic rapide
    • Une analyse détaillée
    • L’accompagnement dans l’optimisation interne des flux
    • L’amélioration des processus internes et outils de gestion
    • Des études de positionnement stratégique
    • La construction d’un cahier des charges
    • La sélection des transporteurs
    • La gestion de l’appel d’offre
    • La construction du plan de transition
    • Le support à la contractualisation avec les transporteurs
    • La mise en place d’indicateurs qualité et financiers
    • Le support à la mise en œuvre
    • La mise en place d’outils de contrôle facture
    • La mesure des économies
    • La gestion du projet

Modalités d’intervention et Résultats

  • Suivant votre besoin, le périmètre retenu, et le budget transport concerné, notre intervention peut durer de 5 à 100 jours (maxi pour l’ensemble des missions ci avant sur un dossier de plusieurs millions d’Euros à l’échelle Européenne)
  • Sur toutes les missions réalisées, nous avons toujours généré un gain entre 7% min et jusqu’à 20%.
  • Si vous avez un budget de 1 M€, le retour sur investissement sera de 2 mois à 1 an max (coût de la mission sur gain annuel). Notre objectif est de ne pas dépasser 6 mois, ce qui a toujours été le cas à ce jour.
  • Nous pouvons si votre budget est plus faible (ou dans tous les cas) démarrer par une mission d’une dizaine de jours pour établir un diagnostic, faire un benchmark et identifier le gain potentiel ; et décider de la suite en fonction du résultat.

A votre disposition,

Richard Boube

Exemples d’outils

Exemples de Matrices de collecte de données

collecte données

 

 

 

Axes de base de réduction des coûts

réduire les couts

 

 

 

 

 

 

 

Sommaire contrat Transport

Contrat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Analyse des Flux – Trame standard

Analyse des flux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coût en fonction de la taille d’expédition

cout par tonne

 

 

 

 

 

Missions de Gestion du transport

Missions transport


Tout savoir sur la Taxe Poids Lourds (TPL) ou Ecotaxe

août 9, 2013

Chargeurs, allez-vous payer l’Ecotaxe ?

 

Pour quoi faire?

Elle est destinée à favoriser les transports non polluants (suite au Grenelle de l’environnement)

A partir de quand ?

Elle s’appliquera à partir du 01 Octobre 2013

De quoi s’agit-il ?

Les Poids Lourds (transport de marchandise) de plus de 3,5 tonnes devront payer pour l’usage d’une partie du réseau routier français non concédé. 17 000 kilomètres de route sont concernés ; pour environ 800 000 véhicules (600 000 immatriculés en France et 200 000 immatriculés à l’étranger). Les parcours sur autoroutes ne sont donc pas concernés.

Voir la carte du réseau taxable : Carte Réseau

Qui paye ?

C’est le transporteur, propriétaire ou locataire du véhicule, qui doit s’acquitter de la taxe directement ou par l’intermédiaire d’une société de télépéage.

Comment ça marche ?

Tous les véhicules concernés doivent être équipés, sous peine d’amende, d’un dispositif électronique embarqué, basé sur la technologie GPS/GSRC qui enregistre leur passage devant les points de tarification.

Le réseau concerné sera donc équipé de bornes d’enregistrement de passage, constituants des points de tarification.

Combien ça coûte au transporteur ?

La tarification se fait « au réel », au kilomètre parcouru par section de tarification. Elle est ensuite liée à la taille du véhicule (PTAC et nombre d’essieux) et à son niveau de pollution (classe Euro).

Le barème de base publié par le Ministère des Transports est le suivant pour un véhicule Euro 4 pour 2013 (+10% en 2014):

– 8 cts€/km pour les véhicules à deux essieux < 12 t,

– 10 cts€/km pour les véhicules et ensembles articulés de deux à trois essieux > = 12 t,

– 14 cts€/km pour les véhicules et ensembles à quatre essieux ou plus

Ces taux sont modulés en fonction de la classe Euro du véhicule.

Des minorations sont appliquées suivant les régions : Bretagne : -40% ; Aquitaine et Midi Pyrénées : -25%

10% d’abattement est accordé aux redevables passant un contrat avec les sociétés de télépéage.

Le donneur d’ordre doit-il payer quelque chose ?

Oui, les prix de transport seront majorés et la majoration devra apparaître sur la facture. La majoration est forfaitaire pour le donneur d’ordre et fixée par la Loi suivant les modalités suivantes :

–          Pour les transports inter régionaux, un taux unique est prévu de 4,8%

–          Pour les transports régionaux, des taux sont prévus par région (entre 2% et 6,6% suivant la région).

Le donneur d’ordre a obligation d’accepter cette majoration sous peine d’amende.

Conclusion :

L’augmentation du coût direct du transport est réelle et incontournable, pour les transporteurs et pour les chargeurs. Elle est estimée en moyenne à 3,7% en Octobre; (et 4% au 01/01/2014)

La circulaire du Gouvernement du 02/08/2013 laisse peu de place légale aux chargeurs pour éviter de supporter cette charge.

Alors, que faire ?

–          Analyser et rationnaliser vos flux (Envoyer à l’autre bout de la France : 1pal = 250€ ; 33 pal = 30€ la palette)

–          Discuter avec vos transporteurs, les aider à réduire leurs coûts sur d’autres aspects,

–          Faire un appel d’offre.

Nous pouvons vous accompagner.

Richard Boube

Plus d’information :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Bareme-de-l-ecotaxe.html

http://www.e-tlf.com/accueil.htm (voir circulaire du Gouvernement du 02/08/2013)

http://www.autf.fr/web/article-Eco-taxe_sur_les_poids_lourds__oui_mais_sous_conditions-52.html

http://www.ecomouv.com

Annexe :

Taux de majoration pour les transports à l’intérieur de chaque région (en%).

Ile-de-France ……………………………………………………………………………………………………………… 6,6

Champagne-Ardenne ……………………………………………………………………………………………….. 5,1

Picardie ……………………………………………………………………………………………………………………… 3,8

Haute-Normandie …………………………………………………………………………………………………….. 3,8

Centre ………………………………………………………………………………………………………………………… 3,3

Basse-Normandie …………………………………………………………………………………………………….. 4,3

Bourgogne ………………………………………………………………………………………………………………… 4,0

Nord – Pas-de-Calais …………………………………………………………………………………………………. 6,2

Lorraine …………………………………………………………………………………………………………………….. 5,3

Alsace ………………………………………………………………………………………………………………………… 6,4

Franche-Comté …………………………………………………………………………………………………………. 3,1

Pays de la Loire ………………………………………………………………………………………………………. 3,6

Bretagne ……………………………………………………………………………………………………………………. 3,4

Poitou-Charentes ………………………………………………………………………………………………………. 4,3

Aquitaine …………………………………………………………………………………………………………………… 2,1

Midi-Pyrénées …………………………………………………………………………………………………………… 2,6

Limousin ……………………………………………………………………………………………………………………. 5,6

Rhône-Alpes ……………………………………………………………………………………………………………… 3,2

Auvergne …………………………………………………………………………………………………………………… 3,5

Languedoc-Roussillon ……………………………………………………………………………………………… 2,0

Provence-Alpes-Côte d’Azur……………………………………………………………………………………. 2,5

Corse …………………………………………………………………………………………………………………………. 0,0


Clear cost – Livraisons Magasins ou Plateformes

juin 11, 2009

Bientôt, un nouvel article sur la problématique des livraisons vers des plates formes ou en direct vers les magasins

clearcost - en tete jpeg


Benchmarker vos solutions transport : c’est le moment !

avril 5, 2009

Le Marché est en décroissance, les transporteurs cherchent de l’activité pour absorber les charges fixes et sont prêts, pour certains à vendre en marginal.

Si vous souhaitez diminuer vos coûts, c’est le moment d’analyser, de comparer, de discuter.

Le Gazole reste bas et est inférieur de 26% à sa valeur de Mars 2008 : est ce que votre pied de facture gazole à baissé ? De combien ?

gazole1

 

L’indice synthétique CNR Porteur en régional (inclus impact gazole) a baissé de 2%  par rapport à Mars 2008 : votre coût global aurait dû baisser en théorie.

 indice-syntetique

 

Bien sûr, il faut rester raisonnable.

Le Transport n’est pas un métier facile ou on peut ajuster rapidement les moyens à la demande ; nombre de pme du transport risquent de ne pas survivre à la crise.

Les donneurs d’ordre doivent donc, malgré la tentation, privilégier le partenariat avec leur transporteur, et s’inscrire dans la durée et la qualité de la relation ; pour préserver la qualité de la prestation et la pérennité sur le long terme.

Il n’empêche que c’est le moment de s’assurer que l’on paye le juste prix.

Le moment peut être aussi de s’assurer en interne de la cohérence entre le besoin réel « client » et l’usage que l’on fait du transport : aller chercher 4 fois par mois 1 palette en Ariège ou aller 1 fois dans le mois chercher 4 palettes et vous économiserez 2400 € par an pour 48 palettes dans l’année, soit 50€ par palette.

Bonne analyse, bonnes négociations ; et à votre disposition si besoin.